La feuille d'avis du cercle de Montreux


Cette feuille, dont la parution du premier numéro remonte au 6 avril 1867, est liée à notre section par les différentes personnalités qui en ont été les propriétaires.

A cette période, avant d'être Montreusien, on est citoyen de l'un des 16 hameaux qui composent la commune du Châtelard ou l'un des 6 villages de la commune des Planches. Ces 22 localités forment le « cercle de Montreux qui est avant tout, c'est là son originalité, une confédération, image en petit de la patrie ».

Dans ce contexte, la feuille assume un rôle fédérateur. Étrange paradoxe toutefois, elle sort de presse tous les samedis à... Vevey.

L’affaire n'étant pas très rentable, en 1875 un comité composé » du syndic Louis Mayor-Vautier du Châtelard, (président de la fête cantonale de 1877), du syndic Louis Monnet des Planches, des juges Charles Chessex et Eugène Dufour, et du voyer Louis Dufour, (membre fondateur de la section et vice-président dès 1872), rachète la Société de la Feuille des Avis du Cercle de Montreux qui paraîtra désormais tous les 2 jours dès 1885 et quotidiennement à partir de 1897.

En 1899, Charles Corbaz, (président de la section de 1917 à 1920 et président du CO de la fête cantonale de 1923 à Montreux), fonde l'imprimerie qui éditera le Messager de Montreux

Son fils Georges, (sous-chef matériel en 1920, sous-secrétaire en 1922 et 1927 et vice-président en 1930), modernise l'entreprise et, en 1936, la concurrence étant rude, les deux titres s’unissent pour créer le journal de Montreux. Au jeu de la fusion locale, il devient l'Est vaudois puis la Presse Riviera-Chablais en 1996. Enfin, ce journal disparu en 2005, mangé par le «24 Heures ».

Restez connecté !


Suivez nous sur Facebook pour être au courant des dernières news!