Le Petit Palais du Montreux Palace
Un peu d'histoire


La cérémonie d'ouverture des festivités du 150ème anniversaire de notre section va nous réunir dans un haut lieu emblématique du sport à Montreux.

Dès 1833, Charles Vautier crée une auberge de la Croix Blanche qui deviendra, après reconstruction en 1836, le premier hôtel du Cygne, à l'emplacement du futur pavillon des sports.

En 1881, Alexandre Emery et son beau-frère Ami Chessex, alors directeur de l'hôtel des Alpes à Territet, rachètent l'hôtel du Cygne.

Puis Alexandre Emery décide de bâtir le Montreux-Palace avec le concours de l'architecte Eugène Jost, auteur de nombreux bâtiments à Montreux (dont la villa « La Vedette » à l'avenue des Planches ou habite encore Marie Gret).

Le Montreux-Palace est inauguré le 19 mars 1906, après seulement 18 mois de travaux.

Dès son ouverture, il est considéré comme un établissement d'exception, car doté de toutes les commodités correspondant aux goûts de la bourgeoisie cosmopolite du début du XXème siècle. Toutefois, seul un emplacement pour jouer au tennis existe dans les jardins situés en face de l’hôtel.

En 1910 déjà, Alexandre Emery prend conscience de la nécessité de doter son établissement d'une infrastructure sportive susceptible d’attirer de nouveaux clients. En effet tous les hôtes de Montreux ne pratiquent pas forcement les sports d'hiver, déjà largement développés dans la région. De plus, les équipements prévus devraient également compléter l'offre sportive pour les habitants de Montreux.

Lors de l'assemblée générale des actionnaires, Alexandre Emery informe que « votre conseil a décidé la construction sur le jardin du Cygne d'une vaste salle contenant un skating-rink, un stand de tir au flobert, 3 allées de bowling et un tea-room à l'étage ».

Conçu selon les plans d'Eugène Jost, le Pavillon des sports est inauguré le 9 septembre 1911. Ouvert à tous ce nouveau complexe sportif connaît un succès immédiat, des dizaines d'adeptes de patins à roulettes venant tester le plus grand skating-ring du pays.

Par la suite, de nombreuses compétitions sportives, telles que concours de tir, tournois de bowling et surtout les matchs de rink-hockey attirent un grand nombre de spectateurs.

Et la gymnastique n'est pas en reste, puisque notre section organisa à plusieurs reprises sa soirée annuelle, ce qui fut le cas notamment le 3 mars 1945 où, selon la presse :«Plus d'un millier de membres passifs et amis emplissait la salle du pavillon des sports à peine assez grande pour contenir autant de monde ».
A faire pâlir d'envie nos organisateurs du Gala.

Par la suite, en 1955, Pierre Vincent, Architecte et futur employeur de notre regretté président, Luigi Demartini, est chargé de supprimer le bowling et la galerie de tir pour aménager le skating en grande salle polyvalente.

En 1976, le dancing-discothèque « Haziland » est aménagé et, enfin, le bâtiment sera rénové en 1994 avec la construction du restaurant actuel « La coupole » dans ce qui deviendra le Petit Palais.

Restez connecté !


Suivez nous sur Facebook pour être au courant des dernières news!