Histoire de sautoirs


Qui se rappelle encore que le port du sautoir est obligatoire pour toutes les assemblées et plus particulièrement pour l'assemblée générale ? Déjà en 1938 le comité rappelait cette obligation dans le journal de la section, et gare à ceux qui avaient omis de le mettre car le caissier se réjouissait de leur infliger une amende de quelques francs.

Savez-vous d'où nous vient cette tradition de porter fièrement ce ruban de couleur en bandoulière sur la poitrine ?

Cela remonte aux sociétés d'étudiants qui sont à l'origine des premières sociétés de gymnastique en Suisse. Leurs attributs classiques étaient le port du bonnet, ou de la casquette, et d'un ruban marquant ainsi leur appartenance au groupe. Si la tradition du bonnet disparaît assez vite, celle du sautoir subsiste toujours dans les sociétés masculines.

Le sautoir permettait au gymnaste de fixer les médailles des fêtes de gymnastique auxquelles il avait participé. Lorsque celui-ci était plein on cousait un deuxième ruban au premier pour continuer la moisson des médailles. Et dans certains cas, on y ajoutait même un troisième ruban, le sautoir pouvait alors compter une centaine de médailles et peser presque un kilo.

Sautoir simple


Sautoir triple


Et du côté de notre section de Montreux ?


Pour coudre notre sautoir, on devait acheter le ruban idoine au magasin « Hofer-Sports » tenu par Helmut Hofer et sa femme Thérèse. Helmut fut notre archiviste de 1935 à 1941. Leur magasin situé au n° 70 de l'avenue des Alpes fermera définitivement lors de l'extension du bâtiment de la poste au début des années septante.

Le sautoir est toujours porté fièrement en bandoulière sur l'épaule droite par les membres présents sur les photos des jubilés. Toutefois, si la majorité des gymnastes l'avait mis pour le 25ème, on constate une nette diminution tous les quarts de siècle. Et sur la photo du 125ème, seuls 3 ou 4 membres le portaient encore.

Mais oh sacrilège, un membre le porte sur l'épaule gauche. Ce ne serait pas notre ancien cantinier Andreas Dreier...? Aach, difficile en français entre links et rechts !

Restez connecté !


Suivez nous sur Facebook pour être au courant des dernières news!